• Damouce en bribes -4-

     

    4 - Un souffle qui partage

    Ceux du village qui se trouvaient dans la rue à cet instant là levèrent tous simultanément la tête vers le ciel. Une ligne invisible et pourtant d’une incroyable netteté le partageait en, deux parties. Une ligne qui passait à la verticale des maisons, à la hauteur où le ciel feint d’exister.

    D’un côté de cette limite, s’étendait un vert sombre, un vert d’étang, profond et pourtant habité de clartés, de l’autre un violet tout aussi dense, lui aussi traversé d’une sourde lumière. Le soleil quant à lui se trouvait partagé en son milieu et seule une légère nuance dans les deux couleurs trahissait sa présence.

    Dans sa chambre, Damouce, dépitée, lâcha la flutte de roseau qu’elle tenait jusqu’alors entre ses mains.

    - Zut et rezut ! En bouchant tous les trous, ça ne donne rien !

     

    « EchangeEn fuite à la lisière du possible _31_ »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    T.
    Lundi 23 Avril 2012 à 21:34

    Quel délice, l'enfant qui découvre les mystères de l'octave... Enfin, ce sont mes souvenirs. La contorsion des doigts ( douloureuse, oh oui) pour boucher tous les orifices, la gorge prête à exploser sous la pression du souffle.
    Et ce rien. Sidérant. En appuyant on écrasait. Comme en amour - quelle énergie considérable il faut déployer pour (dans la retenue et la légèreté) mettre en vibration le corps de l'autre et son coeur . La caresse de l'instrument. Tout un monde! Merci du joli moment.

     

    2
    Aunryz Profil de Aunryz
    Lundi 23 Avril 2012 à 22:34

    Des générations d'enfants, en musique, ont détesté l'instrument. Pendant qu'un ou deux dans le cours, n'osant dire son ravissement, découvrait ce qui est juste au delà de ce que vous évoquez.

    Damouce n'en a pas fini avec Tamel (car, le lien le dit, cette flute est le lieu momentané de son incarnation ... le temps pour son frêre ... mais ça, c'est une autre histoire)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :