• En fuite à la lisière du possible -10-

     

    10- Voutes

     

    Un vent violent chassa du ciel les nuées qui s’y étaient amoncelées.
    Comme si les nuages les avaient inventés en se retirant, Soleil et Lune, chacun à une extrémité du ciel, se défiaient.

    Tamel songeait à sa voûte intérieure, y cherchant l’écho des deux luminaires.
    Un LA grave emplit son oreille. Il sut alors que les deux mondes venaient de s’accorder. 

     

     (Version  du 7 septembre 2014)

      

     

    « En fuite à la lisière du possible -9-Tamels »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :