•  

    3

     

    En cette ère là, le village des Hûles ne restait en un lieu que le temps d’être découvert par d’autres humains.

    De douloureux souvenirs gravés dans la mémoire des anciens et transmis de bouche à oreille, les dissuadaient de toute rencontre prolongée.

    Il aurait fallu que l’un d’entre eux sache les mots du commerce, ceux de la menace raisonnable, ou bien, à l’inverse qu’il existe dans leur communauté un être à l’étrangeté susceptible, par surprise, de ralentir la convoitise, d’immobiliser dans les esprits la peur de l’autre et de réveiller cette curiosité enfantine qui dort en tout esprit mature.

    C’est ce dernier personnage que, sans oser en parler autour d’eux autrement que par des regards, une poignée de vieillards, auxquels avait été confié cet espoir, attendaient.
     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique